Appeler
++ 33 6 63 30 81 81
Contact
marina@lacigognefrancaise.fr
Informations sur le eshop

SHOWROOM SUR RDV

LUNDI-vendREDI

9H00-19H30

Directions

PARIS

Adresse sur demande

PARIS

Adresse sur demande

SHOWROOM SUR RDV

LUNDI-vendREDI

9H00-19H30

“Les dix choses que j'ai apprises depuis la perte de mon fils.” Richar Pringle
·

“Les dix choses que j'ai apprises depuis la perte de mon fils.” Richar Pringle

·

Le 23 août 2017, Richard Pringle a posté un message bouleversant qui, depuis, a ému des dizaines de milliers de personnes. Le voici..

Richard Pringle est un père dévasté qui a perdu son enfant, Hughie, âgé de 3 ans, le 18 août 2016.

Le petit était atteint d’une maladie grave depuis sa naissance, celle-ci lui a provoqué une hémorragie cérébrale, qui a causé son décès.

Suite à ce décès Richard est très présent sur les réseaux sociaux et tient à maintenir la mémoire de son fils en postant régulièrement des photos de lui, accompagnées de légendes touchantes et qui suscitent une certaine réflexion sur notre manière de vivre.

Cet événement a profondément touché ce père de famille et depuis, il a changé sa manière de voir les choses. Pour sensibiliser les internautes, souligner l’importance de cueillir l’instant présent et de se contenter des choses simples de la vie, Richard Pringle a établi 10 règles que nous devrions tous suivre : 

  1. Vous ne pourrez jamais trop embrasser ni trop aimer.

  2. Vous avez toujours le temps. Arrêtez ce que vous faites et jouez, même si ce n’est que pour une poignée de minutes. Rien n’est plus important. Le reste peut attendre.

  3. Prenez autant de photos et enregistrez autant de vidéos que possible. Un jour, ça pourrait être tout ce qui vous reste.

  4. Ne dépensez pas d’argent, prenez du temps. Vous pensez que ce que vous dépensez importe ? Ce n’est pas le cas. Sautez dans les flaques d’eau, faites des promenades, nagez dans la mer, construisez un camp et amusez-vous. C’est tout ce que veulent vos enfants. Je ne me souviens pas de ce que nous avons acheté à Hughie. Je ne me souviens que de ce que nous avons fait.

  5. Chantez. Chantez des chansons ensemble. Mes souvenirs les plus heureux, c’est Hughie assis sur mes épaules ou assis à côté de moi dans la voiture en chantant nos chansons préférées. La musique crée des souvenirs.

  6. Chérissez chaque instant. Les nuits, les moments du coucher, les lectures d’histoires, les repas, les dimanches paresseux. Chérissez les moments simples. Ils sont ce qui me manque le plus. Ne les laissez pas devenir insignifiants.

  7. Embrassez toujours ceux que vous aimez au moment de leur dire au revoir et, si vous oubliez, faites demi-tour et embrassez-les. Vous ne savez jamais si c’est la dernière fois que vous avez cette chance.

  8. Transformez les choses ennuyeuses en moments amusants. Les courses, les voyages en voiture, les promenades dans les magasins. Soyez stupide, racontez des blagues, riez, souriez et amusez-vous. Autrement, ce ne sont que des corvées. La vie est trop courte pour ne pas s’amuser.

  9. Tenez un journal. Notez tout ce que vos petits font et qui illumine votre monde. Les choses drôles qu’ils disent, les choses mignonnes qu’ils font. Nous n’avons commencé à faire cela qu’après avoir perdu Hughie. Nous voulions nous souvenir de tout. Maintenant, nous le faisons pour Hettie et nous le ferons également pour Hennie. Vous aurez ces souvenirs écrits pour toujours et, lorsque vous serez plus âgé, vous pourrez regarder en arrière et apprécier chaque instant.

  10. Si vous avez vos enfants avec vous, que vous leur faites un bisou le soir, que vous partagez le petit-déjeuner avec eux, que vous les emmenez à l’école, que vous allez les chercher à l’université, que vous assistez à leur mariage… Vous êtes bénis. N’oubliez jamais cela.

Le bonheur ne doit jamais être considéré comme une chose acquise. Alors profitons de sa présence pour en jouir au maximum. Être parent est une chance inouïe, un privilège à ne jamais banaliser. Merci à Richard Pringle pour ce rappel plein de bon sens et très touchant